La coelioscopie dans le cancer de la vessie

Le but du traitement du cancer de la vessie dit « infiltrant » ( T2 minimum) est d’enlever la vessie et la prostate chez l’homme. Chez la femme il consiste à enlever la vessie avec parfois l’utérus.
Ce geste peut être réalisé par voie coelioscopique. Cette voie d’abord permet une plus petite cicatrice, une baisse du saignement per-opératoire  et surtout une récupération post opératoire plus rapide.

http://

Ensuite il faut « reconstruire » une vessie:
Soit à la peau c’est le « Bricker »: Fiche d’information AFU
Soit à la place de l’ancienne vessie : Fiche d’information AFU

Ces techniques seront à discuter en consultation avec votre urologue.

IMG_1468 - copie

Le laser Greenlight

La clinique Saint-Jean est une clinique privée de l’Hérault dotée depuis Décembre 2014 de cette technologie. L’utilisation du LASER vert GREENLIGHT est une avancée considérable dans le traitement de l’adénome de la prostate en France et dans le monde.

green light

Il s’agit du laser le plus utilisé dans le monde. Le principe du laser est de vaporiser le tissu prostatique et non pas de le couper. La clinique Saint Jean en concertation avec ses 2 chirurgiens urologues ont choisi cette technologie pour plusieurs raisons :

Un saignement pre-opératoire et post-opératoire faible par rapport à la technique « classique » dites Résection de la Prostate (RTUP).

Un temps de sondage plus court et donc une sortie à domicile plus rapide avec possibilité d’effectuer l’intervention en Ambulatoire (une journée sans dormir à la clinique).

La moyenne de séjour pour la technique de Résection de la prostate dite « classique » est de 6 jours en France. Avec la technologie du Laser vert, nous sommes passés à 1 nuit d’hospitalisation en moyenne.

Le Laser vert GREENLIGHT permet aussi de faire cette intervention alors que vous prenez des traitements anticoagulants ou antiaggrégants.

Le Laser GREENLIGHT permet enfin de traiter des adénomes de gros volume (> 60 grammes ou cc ) par la technique dites de VAPO-ENUCLEATION / GreenLep  supprimant ainsi la voie ouverte (Adénomectomie Millin). La technique de VAPO-ENUCLEATION au GREENLIGHT permet une vaporisation de l’adénome en surface et non pas en profondeur, diminuant ainsi les effets secondaires (brulures).

Enfin, la Clinique Saint-Jean vient d’acquérir récemment un nouveau laser Holmium permettant de proposer les énucléations laser Holmium dites HOLEP. 

Elle est la seule clinique de la Ville a possédé 2 lasers prostate permettant de traiter tous les types de patients et d’adénome : patients sous anticoagulants, petite et grosse prostate.

La lithotripsie extracorporelle (LEC)

consiste à fragmenter par des ultrasons externes un calcul .

IMG_1531

Méthode non invasive:
Vous n’êtes pas endormis entièrement.
Vous êtes sur une machine pendant 45 min qui va fragmenter votre calcul après un repérage précis de celui-ci par votre urologue assisté de son technicien.
L’hospitalisation est courte de quelques heures . Les suites sont simples .
De temps en temps le calcul résiste à la LEC et nécessite un traitement complémentaire différent.
Les séances de LEC se déroulent exclusivement sur la clinique St Jean de Montpellier.

Ne soyez pas surpris, la LEC fait du bruit comme vous le verrez dans la vidéo suivante mais un casque isolant avec une musique vous sera proposée.

L’urétéroscopie souple numérique LASER

Cela consiste à rentrer par les voies naturelles dans l’uretère (urétéroscopie rigide) ou dans le rein (urétéroscopie souple) pour atteindre directement le calcul.

URSS

La clinique Saint Jean a été le premier Centre Montpelliérain à s’équiper d’un urétéroscope souple numérique permettant de réaliser des fragmentations de calculs grâce à une vision amplifiée.

L’Urétéroscopie est une technique mini-invasive prise en charge en ambulatoire ( pas de nuit à la clinique).

Elle permet de fragmenter ou de sortir des calculs résistants à la LEC .